Gabriel Voisin : un pionnier de l’aviation au Musée Safran

Le Musée Safran vous convie le 14 février 2018 à 17h à une conférence de Pierre Ladure, qui présentera le pionnier de l’aviation Gabriel Voisin.

De formation scientifique, Philippe Ladure a cofondé l'association des "Amis de Gabriel Voisin" dans le milieu des années 1980. Depuis, elle s'attache à entretenir et développer le souvenir de ce pionnier de l'aviation, industriel de l'automobile entre les deux guerres. La société Voisin rejoint le capital de SNECMA à sa formation. Habitant aujourd'hui Toulouse, Philippe Ladure est le co-auteur du livre "Voisin, La différence" en 2016 ; il a présenté plusieurs exposés ou conférences, au Musée de l'Air, notamment.

Gabriel Voisin, Pionnier et industriel de l'aviation

 

Ancien élève des Beaux-Arts de Lyon, architecte à ses débuts, Gabriel Voisin (1880-1973) s'est illustré dans l'aviation dès 1904 à Berck, avec des vols planés, puis en 1905 sur un vol d'une longueur de 600 mètres sur un planeur Archdéacon modifié par ses soins en hydravion.

 

En 1907, Gabriel Voisin (1880-1973) a établi avec son frère Charles – décédé subitement en 1912 dans un accident de voiture – la première usine d'aviation du monde, « Appareils d'Aviation Les frères Voisin ». Toujours innovants, ils proposent des solutions nouvelles pour l'aviation naissante.

 

Les frères Voisin sont notamment à l'origine de la conception et de la construction de "l'avion du kilomètre" qui avait permis à Henri Farman de remporter le 13 janvier 1908 le prix Deutsch de la Meurthe - Archdeacon récompensant le premier kilomètre effectué en circuit fermé, avec décollage et atterrissage normaux.

 

La Première Guerre Mondiale marque l'essor de l'aviation et la croissance des usines Voisin, avec la construction de milliers d'appareils militaires, avions de reconnaissance et bombardiers.

 

En 1918, Gabriel VOISIN se lance dans la construction d'automobiles de luxe et sa société prend alors le nom des « Aéroplanes G. Voisin ». Puisant dans son expérience aéronautique, il se révèle être un véritable précurseur : ses modèles se distinguent par exemple par leur aérodynamisme, directement inspiré de son expérience et représentatifs de la période Art Déco.

Safran et Gabriel Voisin

 

La crise consécutive du krach boursier de 1929, ainsi que l'incendie de son usine, ont fini par causer la perte de la société Voisin.

 

A l'aube de la Deuxième Guerre Mondiale, ses usines sont en effet rachetées par Paul Louis Weiller. En 1945, à la suite de la nationalisation des entreprises liées au secteur aéronautique, la société Voisin est intégrée au patrimoine constitutif de la SNECMA.

 

 

Infos pratiques

Entrée libre et gratuite

 

 

Musée Safran

Rond-point René Ravaud

REAU

77550 Moissy-Cramayel

 

 

- Le site du Musée Safran