Le banc d'essais volant SNCASE SE2060 "Armagnac"

Légende
Parmi les bancs d'essais volants utilisés sur le site de Snecma Villaroche, le plus imposant est sans conteste l'avion "Armagnac". Il est propulsé par 4 moteurs Pratt & Whitney R4360 de 28 cylindres en double étoile refroidis par air, développant chacun 3500 cv. Son plafond d'utilisation atteint 13 000 m et sa vitesse Mach 0.66. Cet avion entre en service en 1954, après adaptation de deux nacelles destinées à recevoir les turboréacteurs. Celles-ci sont installées à hauteur d'homme, entre le fuselage et le moteur interne sous les emplantures d'ailes, cette position étant d'accès facile pour les mécaniciens. La masse à vide de l'Armagnac, réacteurs installés, est d'environ 50 tonnes. L'intérêt de cet avion réside surtout dans le vaste volume utilisable permettant d'installer les moyens d'essais, en particulier, les appareils d'enregistrement. Dans le poste avant se répartissent pour la conduite de l'avion : 2 pilotes, 1 radio, 2 mécaniciens. Dans le poste arrière se tiennent : 5 ingénieurs assurant les enregistrements et le suivi des paramètres, et un mécanicien chargé de la conduite du réacteur en essai. Les vols approchent régulièrement les cinq heures. Les premiers essais de cet appareil eurent lieu le 26 juin 1954 avec les réacteurs ATAR 101D. A partir d'avril 1963, l'Armagnac sera utilisé aux essais du TF306. Il terminera sa carrière après avoir participé à la mise au point du TF306 d'avril 1966 à février 1966. Un hangar mis en place au début de 1953 protégeait l'avant de l'appareil et les mécaniciens travaillant sur les moteurs. Démoli en 1979 pour laisser la place à un parking (aujourd'hui place occupé par le Comité d'Entreprise).
Durée
03:43
Publié
07/11/2012